· 

Concours Elite Model Look Antilles-Guyane, Acte I

L'an dernier, en Guadeloupe, une centaine de participantes se sont présentées au concours. (Photo : Wistid)
L'an dernier, en Guadeloupe, une centaine de participantes se sont présentées au concours. (Photo : Wistid)

Ce samedi 16 avril, au centre commercial Destreland, à Baie-Mahault débute la première étape du casting de mannequins Elite Model Look Antilles-Guyane avant la Martinique et la Guyane dans le but de participer au concours Elite Model Look international, qui réunira des candidats du monde entier.

La Martiniquaise Pauline Verroux a remporté l'édition 2015 du concours Elite Model Look Antilles-Guyane. (Photo : Camellia MENARD)
La Martiniquaise Pauline Verroux a remporté l'édition 2015 du concours Elite Model Look Antilles-Guyane. (Photo : Camellia MENARD)

Une beauté naturelle, sans artifice, c'est ce que prône Valérie Parratte, agent organisateur du casting Elite Model Look Antilles-Guyane. « Mon critère c'est le potentiel. Ce qui est important pour nous c'est que la fille se présente le plus naturel possible. »  Le ton est donné. Exit donc rajouts et maquillage trop prononcé, un simple nude devrait faire l'affaire. Organisé dans un premier temps en Guadeloupe, puis en Martinique le 23 avril et en Guyane le 30 avril, le concours s'adresse uniquement aux jeunes filles contrairement aux autres pays où il est également ouvert aux garçons. Mais avant toute chose, deux critères de base sont à prendre en considération: l'âge et la taille. Seules les jeunes filles âgées entre 14 et 22 ans et mesurant minimum 1,72 mètres pourront participer au concours. Et sur ce critère, l'organisatrice sera intransigeante.

« 1,71 mètres c'est mort. C'est un concours de mannequins à but professionnel. L'idée c'est de trouver une fille qui va faire carrière, de trouver la perle rare qu'elle soit métro, métisse ou noire », précise celle qui, depuis l'an dernier, a pris les reines de l'organisation du concours. Avoir une personnalité, être jolie, savoir se tenir, savoir marcher un peu sont autant de critères énumérés par Valérie Parratte.

 

Dix finalistes pour la finale

Ce samedi, sur l'esplanade intérieure en face du magasin Sony, une centaine de candidates comme cela a été le cas l'an dernier devraient venir tenter leur chance afin de suivre les traces du top martiniquais Cora Emmanuel, gagnante du concours Elite Model Look International en 2008. Un entretien sur la motivation, effectuer quelques pas perchée sur des talons seront des étapes à franchir. Celles qui réussiront à séduire Valérie Paratte accéderont à l'étape suivante :les « tests photos polaroid en maillot de bain » après être passées entre les mains d'un coiffeur et d'un maquilleur. Ces photos permettront ainsi de sélectionner les dix finalistes sur les trois départements, avec avis d'Elite Model Look International. « Nous n'avons pas un quota par département. On peut très bien avoir huit Guadeloupéennes et

deux Guyanaises ou inversement, ou dix Martiniquaises. On a une entière liberté par rapport à ca  », poursuit Valérie Parratte. 

En amont de la grande finale du 14 mai, qui se déroulera au centre commercial avec la présence de Victoria Da Silva, directrice d'Elite Model Look International, les dix finalistes participeront à un boot camp (préparation physique et psychologique) pendant trois jours. Le jour J elles proposeront un véritable show au public avec passage en tenue basique, de ville, en maillot de bain et tenue habillée signée de la styliste guadeloupéenne Eliette Lesuperbe, partenaire et membre du jury de la finale de l'an dernier. 

La grande gagnante obtiendra ainsi son ticket pour le concours international Elite Model Look qui se déroulera dans un ieu pour le moemnt inconnnu.

C.L.

De 10 à 19 heures, samedi. Les  fiches d'inscription sont disponibles dans le centre commercial ou téléchargeables sur le site internet www.elitemodellook.com ou peuvent être remplies le jour du casting. Les mineures doivent venir accompagnées d'un des deux parents, ou faire signer la fiche par le parent et venir avec une autorisation parentale et une pièce d'identité de ce dernier. Porter une tenue près du corps ou une jupe, short courte et avoir une paire de chaussures à talons de type escarpins et un maillot de bain deux pièces.

Valerie Parratte, agent organisateur du concours s'entretien avec les participantes et leur parents pour connaître leurs motivations. (Photo : Wistid)
Valerie Parratte, agent organisateur du concours s'entretien avec les participantes et leur parents pour connaître leurs motivations. (Photo : Wistid)
Taille, âge, motivation, personnalité, etc., sont autant de critères pris en compte pour être sélectionnée.  (Photo Camellia MENARD)
Taille, âge, motivation, personnalité, etc., sont autant de critères pris en compte pour être sélectionnée. (Photo Camellia MENARD)
Passage entre les mains du coiffeur et de la maquilleuse avant l'étape des tests photos. (Photos : Camellia MENARD)
Passage entre les mains du coiffeur et de la maquilleuse avant l'étape des tests photos. (Photos : Camellia MENARD)

Écrire commentaire

Commentaires: 0