· 

Kob Resort 22/23, une collection sans limites

Pour sa collection Kob Resort 22/23, le styliste Kevin O’Brian a présenté soixante-dix modèles, mercredi soir, sur la terrasse de l’hôtel Arawak Beach Resort, au Gosier. 

La mousseline, un incontournable du vestiaire KOB. (Photos Célia Labry)
La mousseline, un incontournable du vestiaire KOB. (Photos Célia Labry)

Le lieu est resté inchangé mais pas le nombre de modèles. Si l’an dernier, le styliste en présentait une quarantaine pour sa collection Kob Resort 21/22, cette année, l’effectif a été revu à la hausse. Pour sa collection croisière, Kevin O’Brian a donné sans compter. La collection croisière Kob Resort 22/23 est synonyme de générosité, d’amour. Mercredi soir, le styliste a présenté 70 modèles à ses invités. Pendant une heure environ, huit mannequins coiffés d’un chignon et d’une couronne tressée rappelant la coiffure de l’artiste mexicaine Frida Khalo ont défilé.

L’envie de donner était le maître mot de cette collection.

Donner à voir, donner à rêver pour oublier son quotidien le temps du défilé. « C’est une envie d’une grande générosité, envie de donner beaucoup, sans limites et ça c’est aussi ressenti à travers tout le processus. Avec l’équipe, on est extrêmement fatigué, que ce soit l’atelier ou la régie. Mais j’avais envie de ça. Je n’avais pas envie de faire dans le minimaliste », confie le styliste une fois le défilé terminé.

 

Donner sans limites

Un mois et demi a été nécessaire au créateur de mode et à son équipe pour la conception de cette collection alliant coton, satin duchesse, mousseline, dentelle, les matières incontournables de ses vestiaires.

Les dernières tenues ont été cousues seulement quelques heures avant le début du show. « Plusieurs fois avec mon équipe, on s’est rendu compte que la collection était complète. Puis j’en rajoutais quatre. C’était très particulier cette envie de donner sans limites, alors que je suis extrêmement fatigué. Je n’ai pas économisé mon temps, mes moyens, ma santé. Je me suis donné comme si c’était la dernière fois », poursuit le créateur.

Se donner sans limites dans une collection où, une fois de plus, l’égance est au rendez-vous. Kob Resort 22/23 c'est  l’image d’une femme élégante en toute occasion. Le styliste joue sur les longueurs, les coupes, mixe les matières comme la résille à de la broderie sans tomber dans le vulgaire. La femme KOB Resort 22/23 est à l’aise avec son corps dévoilant une épaule, ses jambes ou jouant avec la transparence des matières.

La ceinture, qu'elle soit grosse ou portée en double tour s’invite au fur et à mesure des looks comme « une envie de donner un peu de luxe, de bling bling ». Et si le styliste est habitué à travailler la soie, le satin duchesse… pour cette collection, il a apporté une touche de nouveauté à son vestiaire en y intégrant de la lingerie.

Kob Resort 22/23 est définitivement une collection de partage, qui, le temps du défilé a permis de s'imprégner de son univers. « S'il nous reste quelque chose, c’est au moins de pouvoir rêver », souligne Kevin O’Brian.

Célia LABRY

Écrire commentaire

Commentaires: 0